Il y a cent ans Marconi inventait la radio

Le 12 décembre 1901, le physicien italien Guglielmo Marconi inventait la radio en réalisant la première transmission sans fil au-dessus de l’océan Atlantique. Ce jour-là, Marconi, qui a 27 ans, se trouve à Saint-Jean-de-Terre-Neuve au Canada. L’oreille collée à l’écouteur de son récepteur rudimentaire, il attend les trois signes brefs de la lettre « S » émis en morse à plus de 3.000 km de là, à Poldhu en Cornouailles (Angleterre). La liaison est très mauvaise mais la lettre est déchiffrable.

Marconi
Un an plus tard, le 15 décembre 1902, Marconi émet depuis la Nouvelle-Ecosse (Canada) le premier message radio jamais diffusé entre le Nouveau Monde et le Vieux Continent.

Né à Bologne, en Emilie-Romagne, en 1874 et mort en 1937, Marconi ne fut pas toujours prophète en son pays qui lui rend aujourd’hui hommage. Le 12 décembre, le Conseil national de la recherche (CNR), dont il fut le président de 1927 à sa mort, diffusera un enregistrement de la voix du savant pour célébrer sa mémoire.

En collaboration avec la Fondation Marconi et l’Association italienne des radioamateurs, l’institut de radioastronomie du CNR se servira d’un radiotélescope de 32 m situé près de la ville natale de l’inventeur pour envoyer ses signaux vers la Lune, transformée ainsi en gigantesque parabole pour renvoyer vers la Terre la voix de Marconi sur la fréquence de 1296,1 MegaHertz.

Plus que le Prix Nobel de physique qui couronna ses travaux en 1909, Marconi fut « récompensé » en avril 1912 quand son invention permit au Titanic de lancer son « SOS » et de sauver quelque 700 vies parmi les 2.200 passagers du paquebot qui venait de heurter un iceberg.

Source : La Nouvelle République du Centre Ouest – 08.12.2001

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud